VidéoTraction® : l’origine

 

En général, le mode de caractérisation des propriétés mécaniques des matériaux, et notamment des polymères, est l’essai de traction normalisé, à vitesse d’allongement constante : une éprouvette (pièce de dimension standard) est étirée uniaxialement jusqu’à sa rupture.

Depuis le début de la découverte des polymères, tous les tests ont été réalisés selon ce protocole.

Pourtant on se rend bien compte que les notions de déformation et de contrainte nominales n'ont pas de signification pour le MATERIAU.

 Deformation

En effet, un phénomène de striction apparait après la limite élastique (moment à partir duquel le matériau commence à se déformer de manière irréversible) : la déformation se localise dans une zone limitée dont la section se réduit de plus en plus alors que le reste de l’éprouvette ne se déforme pratiquement pas. La vitesse de déformation y est donc plus grande que dans le reste de l’éprouvette.

Compte tenu de l’apparition de la striction au centre de l’éprouvette, la vitesse de déformation locale subit de grandes variations (jusqu’à 100 fois la vitesse globale).

Il est donc important d'adopter des définitions locales des variables mécaniques :
- la DEFORMATION VRAIE
- la CONTRAINTE VRAIE

Grâce au système de mesure VidéoTraction®, on impose une régulation de la machine de traction de telle manière à ce que la vitesse de déformation locale (au centre de la striction) reste constante, ce qui permet de relier la déformation et la contrainte en temps réel en tenant compte de l’évolution géométrique de l’éprouvette.

Courbe_traction

C’est donc à partir de la technologie VidéoTraction® que nous avons développé toute une gamme de produits d’extensométrie sans contact adaptés à tous les besoins grâce à un large éventail de caméras (plus de 40 caméras) couvrant de nombreuses applications, mesures de très faibles déplacements, allongements ou déformations (quelques microns) mesure sur de très grands allongements, mesure durant des essais statiques (déplacement de quelques millimètres par min), analyse en temps réels lors d’essais dynamiques (plus de 40hz en temps réel).

Informations supplémentaires